Mise à jour : 30 Oct 2010

Tour Pey-Berland

Place Pey-Berland, Bordeaux (33000)

Catégorie : Batiments / Religieux

Époque : Moyen-Age

- Ouvert au public

- Site ayant des parties couvertes et non couvertes

Classé ou inscrit sur la liste des Monuments Historiques

- Plus d'infos : pey-berland.monuments-nationaux.fr

Sa construction s'échelonna de 1440 à 1500 à l'initiative de l'archevêque du même nom. Couronnée d'un clocher, elle est toujours restée isolée du reste de la Cathédrale. Superbement sculptée, elle fut vendue pendant la Révolution et transformée en fabrique de plombs de chasse. La flèche, tronquée par une tempête ayant donnée des vents de force d'ouragan au XVIIIe siècle, est aujourd'hui coiffée par la statue dorée d'une Vierge à l'enfant appelée Notre-Dame d'Aquitaine (réalisée par Jean-Alexandre Chertier et installée en 1863), et abrite un fameux bourdon de plus de 11 tonnes. La statue de la vierge au sommet est tournée vers le Médoc, région d'où était originaire Pey Berland.

La situation isolée de cette « tour-clocher » n'a rien de bien étonnant en Gironde, où les exemples sont légion. Cependant, il faut rappeler que la tour était autrefois reliée à la cathédrale par les maisons des chanoines, selon une coutume en vigueur dans tout l'Ouest de la France.

Il faut escalader deux cent trente deux (232) marches dans un étroit escalier à vis pour atteindre la terrasse située au sommet de la tour et qui a la forme d'une galerie autour de la flèche. Elle se trouve à plus ou moins cinquante mètres du sol. La base de la statue se trouve à 60 mètres, et la hauteur de cette dernière est de 6 mètres.

0 commentaire(s)

Commentaires